Compteur Linky Enedis : des origines avec ERDF au déploiement dans toute la France

Le compteur Linky apporte de nouveaux services aux consommateurs. Depuis le début, le projet est mené par Enedis, anciennement ERDF, qui gère le réseau de distribution d’électricité en France. Retour sur les différentes étapes, de la conception au déploiement sur le territoire, et les principaux avantages de Linky.

Compteur Linky et Enedis : histoires croisées

Les origines de l’entreprise Enedis remontent aux directives européennes du début du XXIe siècle. Celles-ci imposaient aux groupes consacrés à l’énergie de créer une structure autonome dédiée au transport de l’électricité, puis de séparer réseau de transport et gestionnaire du réseau de distribution. Ainsi, en 2004, EDF crée EDF Réseau Distribution (ERD), service consacré à la gestion de la distribution d’électricité. En 2008, une filiale du groupe EDF est constituée pour cette activité et prend alors le nom d’ERDF. Ensuite, en 2016, ERDF change de nom et devient Enedis. L'objectif étant de distinguer son activité de celle d'EDF pour faire face aux défis liés aux compteurs intelligents, aux énergies renouvelables ou aux nouveaux usages.

En parallèle, en 2006, l’Union européenne recommande à ses états membres de favoriser la mise en place de nouveaux compteurs communicants. En France, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) s’appuie sur ces directives pour élaborer des stratégies d’évolution du marché de l’énergie, afin de répondre aux nouveaux usages des utilisateurs, de mieux les informer sur leur consommation et d’encourager les économies d’énergie. En 2007, le projet de compteurs électriques intelligents est confié à ERDF, filiale du groupe EDF en cours de création.

De 2007 à 2009, ERDF, à la tête du consortium sur la conception des nouveaux compteurs, en définit les grandes orientations. Il est alors acté que les technologies de communications utilisées seront le CPL (Courants Porteurs en Ligne), en local, et le GPRS, pour le réseau mobile. En 2009, le nom de l’équipement est également arrêté par ERDF : il s’agira du compteur Linky. Les premières expérimentations peuvent alors débuter.

Les projets de démonstrateurs des compteurs Linky

Dès 2009, plusieurs projets Linky ERDF sont lancés en France et en Europe. Il s’agit de tester les compteurs intelligents en conditions réelles, et d’exploiter leurs nouvelles fonctionnalités pour expérimenter les smart grids (réseaux intelligents).

Des premiers pilotes ont ainsi vu le jour en Indre-et-Loire et à Lyon. À partir de 2009, plus de 300 000 compteurs ERDF Linky ont été installés, afin de vérifier le processus d’installation, le coût de l’opération et d’élaborer et tester le système d’information associé. Les retours de cette expérimentation, jugés favorables, ont conduit les pouvoirs publics à autoriser la généralisation des nouveaux compteurs intelligents et à confier leur déploiement à ERDF, futur Enedis.

Parmi les autres démonstrateurs pilotés par ERDF, figure le projet Nice Grid, situé à Carros, dans les Alpes-Maritimes. Il adresse 1 500 clients, équipés de compteurs Linky, et consiste à mettre en place un démonstrateur de quartier solaire « intelligent ». Il a pour but d’étudier le comportement des consommateurs face aux informations fournies par leur nouveau compteur et à des incitations tarifaires, et à évaluer la possibilité de stockage d’électricité pour répondre à des pointes de consommation.

Par ailleurs, ERDF a également lancé des expérimentations dans les régions de Grenoble et de Lyon, afin de tester plusieurs fonctionnalités smart grids en zone urbaine. Le projet s’appuie sur le déploiement de compteurs Linky Enedis, qui assurent l’interface entre le réseau de distribution et les clients. Ces expérimentations permettent d’évaluer les comportements de consommation de particuliers et de professionnels, en réponse à des demandes d’effacement (incitations à réduire sa consommation sur de courtes périodes).

Enedis gestion reseau

Nouveaux compteurs Linky : un projet industriel d’Enedis

À la suite des expérimentations jugées concluantes, ERDF, devenue Enedis, a pris en charge le déploiement des compteurs Linky sur toute la France, débuté en 2015. D’ici 2021, l’objectif est d’équiper 35 millions de foyers et d’entreprises avec le nouvel équipement intelligent, ce qui implique le recyclage de 35 millions d’anciens compteurs. Pour y parvenir, Enedis articule son projet industriel autour de plusieurs acteurs français du secteur de l’énergie.

Ainsi, l’entreprise intervient au niveau de la fabrication, la pose et le recyclage de compteurs, mobilisant 10 000 personnes. Enedis s’appuie également sur un réseau de 6 usines en France pour la production des compteurs Linky.

De plus, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité est au cœur d’un vaste écosystème, qui implique des fournisseurs, des distributeurs, des startups, ainsi que d’autres partenaires. Enedis collabore également avec des acteurs publics, tels que des associations de consommateurs, les collectivités territoriales ou la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Enfin, avec près de 175 000 compteurs Linky Enedis posés par semaine au plus fort du déploiement, cela représente plus de 50 000 tonnes de matériels électriques et d’emballages qui seront recyclés par des partenaires de l’entreprise.

Les avantages des compteurs Linky pour Enedis et le consommateur

Les nouveaux compteurs Linky présentent des bénéfices qui concernent à la fois Enedis et les consommateurs.

Premièrement, le nouvel équipement étant capable de communiquer directement les informations, il permet le relevé de la consommation à distance. Cela implique que vous n’aurez plus besoin de prendre rendez-vous avec un technicien Enedis pour transmettre cette information. Mais cela permet aussi au gestionnaire du réseau de distribution d’électricité de détecter rapidement l’apparition de pannes, ce qui n’était pas possible auparavant, sauf par les signalements des usagers.

Ensuite, le compteur Linky peut également recevoir des informations de la part d’Enedis, ce qui peut être utile pour un emménagement ou pour changer la puissance souscrite. Il ne vous sera désormais plus nécessaire d’attendre le passage d’un technicien pour mettre en service votre compteur ou adapter votre offre à votre consommation.

De plus, vous pourrez maîtriser plus précisément cette consommation. En effet, Enedis met à votre disposition des informations dans un espace personnel sécurisé, grâce aux données remontées par le compteur Linky.

Enfin, grâce à une connaissance plus fine de vos habitudes de consommation, différents fournisseurs d’énergie seront en mesure de vous proposer des offres vraiment adaptées à votre foyer. Cette personnalisation est permise d’une part par l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie, mais également par les données communiquées par le compteur Linky Enedis.