Les polémiques nées proviennent-elles d’avis sur Linky vérifiés ?

Depuis les premières installations de compteurs en France, de nombreux avis sur le compteur Linky ont été diffusés. Certains s’inquiètent de sa potentielle dangerosité ou de son coût pour le consommateur. La CNIL s’est également positionnée, afin d’encadrer le respect de la vie privée des clients.

Le compteur Linky est-il dangereux ?

De nombreux avis sur Linky, concernant la dangerosité des ondes électromagnétiques, ont été émis. Les anti-Linky insistent sur le fait que les radiofréquences sont potentiellement cancérigènes pour l’homme. Ces fréquences, émises également par les téléphones portables, sont ici créées par le courant porteur (CPL). Ce rayonnement augmente lorsque le compteur communique. Selon l’Agence nationale des fréquences qui les a étudiées, ces ondes sont similaires à celles d’un compteur classique. Enedis, de son côté, a mesuré un champ magnétique faible. Des études indépendantes sont encore en cours, afin d’émettre de nouveaux avis sur Linky et sa dangerosité supposée.

Quelle est l’utilité du compteur Linky ?

Certains avis sur Linky estiment que ce compteur est inutile et profite uniquement à Enedis, qui va ainsi pouvoir réaliser de substantielles économies. L’utilité dépendra en réalité des offres qui seront proposées par les fournisseurs d’électricité. La loi doit permettre aux consommateurs de réduire leur consommation en période de pointe, afin de diminuer le montant de leurs factures. Cela se produira si les fournisseurs proposent des forfaits avec des tarifs réduits le soir et les week-ends. À l’heure actuelle, seul Engie permet aux clients équipés de Linky de bénéficier de tarif plus avantageux le soir et le week-end. Quant à Direct Energie, il propose des tarifs à − 50 % pour les heures super creuses pendant la nuit. L’application de ces tarifs nécessite que le consommateur consente à transmettre sa courbe de consommation. Or, selon Enedis, seuls 3 % des clients acceptent de communiquer leur consommation précise. De son côté, le fournisseur Direct Energie a obtenu le consentement des trois-quarts de ses clients, afin de proposer des offres adaptées.

Le consommateur bénéficie également d’une meilleure vision de sa consommation réelle. Le compteur Linky permet de visualiser son utilisation d’électricité heure par heure.

linky avis debat

Quels risques pour la vie privée ?

En 2012, la CNIL indiquait que le compteur Linky était capable de déterminer les habitudes précises des consommateurs, d’après la courbe de charge. Cet avis sur Linky inquiète les défenseurs de la vie privée. Le compteur serait en mesure de connaître les heures de lever et de coucher, les périodes d’absence et le nombre de personnes présentes dans un logement. Cela est vrai. C’est pourquoi Enedis ne peut transmettre les données des consommateurs qu’après leur consentement exprès. Sans ce consentement, Enedis conservera les données recueillies sur ses serveurs sécurisés.

Le compteur va-t-il être facturé aux consommateurs ?

La pose du compteur Linky ne fait l’objet d’aucune facturation supplémentaire auprès du client. Cependant, les coûts de fabrication et d’installation sont estimés à près de 5 milliards d’euros. La Commission de régulation de l’énergie a rendu son avis sur Linky, estimant que les dépenses effectuées par Enedis seront compensées par les économies réalisées à long terme. En effectuant 70 % des opérations à distance, grâce au compteur Linky, le gestionnaire de réseau pense économiser sur le personnel employé. Enedis va pouvoir également surveiller la fraude au compteur de plus près, à l’aide des données collectées quotidiennement.