Le compteur Linky disjoncte, explications et solutions

Le compteur Linky est un compteur communiquant, qui permet d’effectuer un suivi en temps réel de la consommation d’énergie. Équipé pour détecter les pannes et éviter tout risque de surtension, le compteur Linky disjoncte lorsque la puissance des appareils électriques utilisés à un moment donné dépasse celle du compteur.

Dans quel cas un compteur Linky peut-il disjoncter ?

Le compteur Linky est un compteur nouvelle génération dont l’installation a été confiée au distributeur Enedis. Il enregistre les consommations d’électricité et permet ainsi à l’usager de mieux gérer son budget énergie, mois par mois. L’utilisateur peut également détecter les équipements qui risquent de faire disjoncter le compteur, grâce à l’outil e.quilibre accessible sur son Espace client.

À la différence des anciennes installations, le disjoncteur du compteur Linky se trouve à l'intérieur même du boîtier. Plus sensible aux surconsommations de courant, le compteur Linky prend en compte la puissance des appareils utilisés au sein du logement. Il comptabilise la consommation électrique à un instant donné et détecte instantanément tout risque de dépassement de la puissance du compteur. Cette puissance est définie de manière très précise au moment de l’abonnement et permet d’utiliser un certain nombre d’appareils électriques en simultané. Lorsque le quota autorisé est dépassé, le compteur Linky disjoncte automatiquement, pour éviter les dommages sur les appareils électriques.

compteur linky disjoncte

Quels appareils sont concernés ?

Lorsque les équipements énergivores sont utilisés en même temps, et s’ils consomment en puissance active au-delà du quota autorisé, le compteur Linky disjoncte. Rappelons que la puissance active représente la puissance électrique dont l’équipement a besoin pour fonctionner à un instant précis. Elle est comptabilisée en temps réel par le compteur Linky. Tous les appareils dotés d’une puissance active importante sont ainsi susceptibles de faire disjoncter le compteur : pompe à chaleur, chauffage électrique, climatisation, piscine chauffée, gros appareils électroménagers… 

Les solutions à envisager

Une solution envisageable pour éviter que le compteur Linky ne disjoncte est la limitation du nombre d'appareils électriques utilisés en simultané. Cette solution ponctuelle peut s’appliquer pour les équipements électriques qui s’utilisent dans des créneaux horaires précis. Elle nécessite de connaître exactement le facteur de puissance de chaque équipement, en particulier lors d’utilisation d’appareils électroménagers à haute consommation d’énergie.

Lorsque les coupures sont fréquentes, il est préférable d’opter pour une solution sur le long terme, en augmentant la puissance souscrite. Ce nouveau choix dépendra de nombreux paramètres, qui devront être soigneusement étudiés : habitudes de consommation des usagers, nombre de personnes habitant le logement, superficie de l’habitation, puissance et nombre d’appareils électriques, périodes d’utilisation d’équipements énergivores…