Les rumeurs d’incendies de Linky sont-elles fondées ?

Depuis les premiers tests en 2010, certains compteurs Linky ont pris feu. Ces incendies proviennent-ils d’une défaillance de l’appareil ou d’une installation non conforme ? Les rumeurs relayées ont provoqué une certaine méfiance des consommateurs à l’égard du compteur.

D’où provient la rumeur des incendies liés à Linky ?

Les rumeurs sur la dangerosité proviennent de compteurs Linky qui ont pris feu lors de la phase de test en France, mais également d’explosions de compteurs au Canada. La phase de test s’est étalée de mars 2010 à mars 2011, à Lyon et dans la région de Tours. Sur 300 000 compteurs installés, huit incendies liés au compteur Linky ont été répertoriés. Enedis a expliqué que l’incident était lié à des câbles mal serrés. Au Canada, des incendies se sont déclenchés après l’explosion de compteurs. Ces dysfonctionnements sont survenus à la suite de problèmes d’étanchéité des compteurs installés en extérieur.

Des incendies de compteurs Linky qui inquiètent les consommateurs

Différents témoignages, portant sur un compteur Linky qui prend feu, ont été recensés. À Bordeaux, une locataire s’est ainsi rendu compte que son compteur Linky avait chauffé. En l’inspectant, elle s’est aperçue que l’arrière de l’appareil était brûlé. Un technicien est intervenu et a remplacé le compteur. À Bailleul, une habitante a senti une odeur de brulé émanant de son garage. Son mari a découvert le boîtier jaune fluo fondu, avec des traces de flammes sur le mur. D’autres incendies, entraînant des dégâts importants, ont été attribués au compteur Linky.

linky incendie rumeurs

La formation des techniciens mise en cause

Pour que les incendies de Linky de la phase de test ne se reproduisent plus, Enedis a équipé ses techniciens de tournevis dynamométriques, afin d’obtenir un serrage de câble parfait. Le gestionnaire du réseau électrique dispense par ailleurs une formation d’un mois aux techniciens habilités. Après cela, ils sont accompagnés dans l’installation de leurs premiers compteurs et contrôlés régulièrement. Si Enedis reconnaît qu’il y a eu des erreurs commises lors de la phase de test, ils annoncent avoir rectifié le tir, afin que les installations soient désormais réalisées en toute sécurité.

Les origines des incendies électriques

Plus de 50 000 incendies d’origine électrique ont lieu chaque année en France. Les causes principales sont au nombre de trois :

  • usure : les appareils Linky étant récents. Les incendies de Linky ne serait donc pas concernés par l’usure ;
  • non-conformité : le technicien s’assure de la conformité du compteur avec le réseau de l’utilisateur. Néanmoins, environ 1 % des consommateurs demandent une augmentation de la puissance du disjoncteur. Le disjoncteur du Linky ne tolère plus les dépassements, contrairement à certaines anciennes installations ;
  • mauvaise utilisation : les multiprises surchargées et les appareils sollicités à outrance peuvent se détériorer rapidement.

Il faut également souligner que les cas d’incendie se multiplient l’hiver, en raison de l’utilisation des appareils de chauffage.