Un conseiller disponible au
Compteur Linky & Gazpar > Pourquoi retirer son compteur Linky dans l’immédiat n’est pas toujours conseillé ?

Pourquoi retirer son compteur Linky dans l’immédiat n’est pas toujours conseillé ?

Article mis à jour le 11 juin 2021

Linky fait beaucoup parler de lui depuis son déploiement à l’échelle nationale. Encore récemment, ce compteur de nouvelle génération était au cœur d’un procès qui opposait Stéphane Lhomme, directeur de l’Observatoire du nucléaire et animateur du mouvement de refus des compteurs communicants Linky, contre la direction de l’UFC-Que Choisir.

Par ailleurs, certains Français sont en mesure de faire enlever leur compteur Linky. Si vous en faites partie, il est important de savoir qu’il n’est pas toujours pertinent de le faire immédiatement.

Retrait du compteur Linky et remplacement par un compteur classique

Le petit boitier vert d’Enedis fait l’objet de toutes sortes d’accusations allant de l’espionnage à l’émission d’ondes dangereuses pour la santé.

Certains particuliers chez qui le compteur Linky avait été installé ou devrait l’être bientôt ont d’ailleurs pu obtenir son retrait en justice en invoquant ce dernier motif. C’est le cas d’une Tourangelle souffrant d’électro-sensibilité et d’une maladie de la thyroïde qui a fait valoir que le compteur intelligent aggravait sa situation, avec des certificats médicaux à l’appui. Elle a aussi mis en avant un défaut d’information. 

Si le tribunal a finalement reconnu qu’il n’est pas possible d’établir « avec certitude un lien direct » entre l’état de santé de la vieille femme et l’installation du compteur, il a tout de même ordonné le retrait de l’appareil, qui a depuis été remplacé par un compteur classique.

Le remplacement du compteur Linky peut prendre du temps

Un habitant de Lignan-sur-Orb (Hérault, Occitanie) a aussi obtenu, en février dernier, d’Enedis le retrait de son compteur Linky. Victime d’hyperacousie, une pathologie entraînant une hypersensibilité de l’ouïe, cet homme a confié qu’il souffrait tant qu’il restait chez lui.

Hélas, il ne s’était pas douté une seule seconde qu’Enedis ne lui proposerait pas d’alternatives, du moins pas dans l’immédiat. Il a donc été obligé de vivre pendant un moment sans électricité.

« Je pensais qu’on allait me proposer autre chose. J’ai trop souffert pendant un mois et demi. Je souhaitais qu’on me réinstalle un ancien compteur non traçant », a confié le quadragénaire.

Interrogé, Philippe Malagola, le directeur départemental d’Enedis, se défend : « Nous nous sommes présentés chez lui à deux reprises. Ce dernier a refusé l’installation d’un nouveau compteur. L’ancien était, en effet, défectueux. Nous avons fait le maximum ».

C’est pourquoi il est préférable d’attendre l’été pour faire retirer son  compteur Linky lorsque cela est possible.

Source: Planet

Un conseiller disponible au
Retour haut de page