Pour profiter de nos offres partenaires
Compteur Linky & Gazpar > Electrosensibilité et retrait d’un compteur Linky

Electrosensibilité et retrait d’un compteur Linky

Article mis à jour le 11 juin 2021

Depuis son déploiement, le compteur intelligent d’Enedis fait l’objet de controverses récurrentes. Alors que les anti-Linky militent fermement contre son installation dans les quelques millions de foyers français, les usagers qui ont décidé de le retirer se retrouvent souvent en grande difficulté.

Dans quel cas peut-on retirer son compteur Linky ?

Depuis quelques années, la notion d’électrosensibilité suscite un vif débat. Les anti-Linky alertent sur les effets néfastes du compteur vert sur les personnes électrosensibles. Quelques jours après l’installation du boîtier, plusieurs utilisateurs ont remonté l’apparition de certains maux, tels que les maux de tête, ou encore des palpitations cardiaques. Près de 5 000 plaignants ont d’ailleurs déjà engagé des actions contre Enedis et son compteur. Alors que la plupart ont été déboutés, quelques tribunaux ont reconnu l’électrosensibilité de certains particuliers et ont demandé le retrait du compteur pour raisons médicales.

Enedis peut ainsi retirer le compteur Linky sur demande d’un usager atteint d’une « hypersensibilité aux ondes électromagnétiques ».

Enedis se charge-t-il de remplacer le compteur Linky une fois retiré ?

Après retrait de leur compteur Linky, certains consommateurs s’attendent à ce qu’Enedis réinstalle un compteur ancienne génération. Faute de ne pas pouvoir donner une suite favorable à ces attentes, l’énergéticien peut proposer l’installation d’un nouveau compteur Linky. Si l’usager refuse cette nouvelle installation, il se verra dépourvu d’électricité.

Enedis indique, par ailleurs, que la marche à suivre est délicate pour les gens souffrants d’électrosensibilité. Quand les clients se plaignent ou refusent l’installation, le médiateur de l’énergie a rappelé qu’Enedis « avait l’obligation légale de déployer des compteurs Linky », mais qu’elle devait en revanche tenir compte « du certificat médical » produit par l’interlocuteur.

Le compteur Linky et l’électrosensibilité, le vrai du faux ?

Selon Enedis, les compteurs Linky ne développent « pas plus d’effet significatif que d’autres objets du quotidien », tels que les babyphones, prises de smartphones. Les compteurs intelligents de l’énergéticien respectent les normes techniques, sanitaires et environnementales en vigueur. L’Anses soutient cette affirmation, précisant que les champs électromagnétiques observés au niveau d’exposition actuel du compteur ne présentent pas de risque. Le rapport établi par l’autorité démontre de très faibles impacts du compteur Linky sur l’environnement électromagnétique. Néanmoins, il est impossible, par nature, d’affirmer qu’il n’y a pas de risque sur la santé.

Source: Capital

Pour profiter de nos offres partenaires
Retour haut de page